Pour son prochain déjeuner, mardi 10 janvier entre 12h15 et 14h, le CRESSON aura le plaisir d’écouter une intervention de Romain Anger (Directeur pédagogique et scientifique d’Amàco, Atelier Matières à construire)

Résumé

Comment révéler la beauté des choses qui nous entourent ? Comment lever le voile qui recouvre le réel pour percevoir et éprouver, au-delà des apparences premières, le « cœur caché des choses » ? Pourquoi une telle révélation contient les germes d’une écologie politique des choses ? Qu’avons-nous encore à apprendre d’une goutte d’eau, d’une boue d’argile, d’un tas de sable, d’une feuille de papier, d’un brin d’herbe, d’une tranche de bois ou d’une simple pomme de pin ? Chacune à leur manière, ces matières ordinaires s’expriment avec un langage qui leur est propre. Elles n’utilisent pas de mots. Elles utilisent le langage du corps, des sens et des émotions. Elles nous touchent, elles captent notre attention et, se faisant, elles nourrissent nos intuitions et notre créativité. De nombreux artistes contemporains nous encouragent à changer de regard sur ces matières déconsidérées. Parmi eux, Giuseppe Penone nous dit ceci : « ce que je cherche vraiment, c’est de comprendre la matière. De découvrir et de révéler la pensée de la matière. La volonté d’un rapport d’égalité entre moi-même et les choses est à l’origine de mon travail ». Par un curieux hasard (?), la science développe des outils théoriques essentiels pour mieux comprendre ces mêmes matières ordinaires. Les comportements étranges du sable, de l’argile, des fibres et de l’eau font partie de terrains d’investigation scientifiques particulièrement prometteurs à l’heure actuelle. Comme l’art, la science contemporaine nous invite à prêter une attention nouvelle à des phénomènes auxquels, ordinairement, personne ne fait attention. Elle contribue à changer notre rapport à la matière et au monde. La matière inerte et déconsidérée se révèle étonnamment « vibrante » et animée.

 

Pour rappel, les principes de ce rendez-vous « scientifique et convivial » mensuel auquel vous êtes tout-e-s convié-e-s:

– une intervention d’environ 30 minutes puis un débat

– chacun amène son « manger » et on finit en partageant un café/thé – gâteau