Le prochain séminaire « circulations des modèles urbains, entre local et global. Nantes, ville modèle ? » aura lieu vendredi 5 mai de 10h à 13h à la MSH Ange Guépin à Nantes, sur le thème : « villes cyclables, transition des mobilités et par les mobilités ».

Il s’agit de prendre la question du vélo dans les villes à bras le corps et au sérieux, sans l’isoler des autres mobilités, sans la restreindre spatialement, socialement ou politiquement, sans recréer une approche fonctionnaliste du vélo urbain. Le retour des cyclistes dans la ville, quoique territorialement très inégal, peut apparaître ainsi comme une entrée transitionnelle concernant la ville dans son ensemble.  Nous discuterons de la manière dont les dynamiques, les modes, les modèles, les injonctions de « villes cyclables » circulent (ou pas), comment s’articulent et s’arrangent revendications associatives, pratiques techniciennes et décisions politiques, à différentes échelles et dans différents types de territoires et de réseaux. Il existe manifestement des modèles d’aménagement physique, économique et juridique du retour du vélo en ville. Ils font l’objet d’investigations, de représentations, d’appropriations, de circulations, de débats, de controverses, chez différents types d’acteurs. Mais nous discuterons aussi la construction collective d’une culture vélo, voire d’une culture des mobilités en plein remaniement, une approche par la transition.

Nantes Métropole revendique sa place parmi les « villes cyclables », au travers d’une politique d’aménagement de voirie, d’innovation technique et de communication. Nos deux invités extérieurs nous aideront certainement à penser la situation locale et son caractère modèle ou exemplaire. François Prochasson a été chef du pôle mobilité durable à la direction de la voirie et des déplacements de la Ville de Paris. L’expérience professionnelle et associative, depuis la grande ville dense, sera sollicitée. Frédéric Héran, enseignant-chercheur en économie à Lille 1, a publié en 2014 Le retour de la bicyclette, une histoire des déplacements urbains en Europe de 1817 à 2050, mais aussi, en 2011, et cela nous aide à repérer son mode de raisonnement, La ville morcelée, effets de coupure en milieu urbain. Tous deux ont une expérience longue du devenir cycliste des villes et de la transition des mobilités.

La séance sera introduite par Frédéric Barbe.

Au 5 mai à la MSH Ange Guépin à pied, à cheval, à vélo, à moins que ce ne soit en train !

Contact : Laurent Devisme