PUCA et Leroy Merlin Source,
Chercheurs CRENAU :Daniel Siret, Céline Drozd, Ignacio Requena-Ruiz, Kevin Mahé.
Résumé :
L’accompagnement des projets d’auto-réhabilitation par les magasins de bricolage : état des lieux et prospective pour l’amélioration énergétique de l’habitat en milieu rural.

Résumé :
La rénovation des maisons individuelles, fortement plébiscitées par les français, constitue un enjeu majeur pour atteindre les objectifs de la transition énergétique, particulièrement en milieu rural où les dépenses énergétiques des ménages sont en général plus importantes. On y constate par ailleurs des pratiques d’auto-réhabilitation qui posent la question des modes d’intégration de l’énergie dans l’habitat, tant du point de vue de la performance que des représentations que les habitants s’en font. La conception et la mise en œuvre de travaux d’auto-réhabilitation entraînent l’élaboration de compétences et de connaissances spécifiques, auxquelles répondent différents acteurs professionnels ou non. Parmi ceux-ci les magasins de bricolage peuvent avoir un rôle particulier, à travers leur offre de produits et de services en plus de leur rôle dans l’approvisionnement en matériaux et outils.

La présente recherche s’est constituée autour de trois objectifs. Le premier a été de mettre en évidence et de caractériser des trajectoires types de projets d’auto-réhabilitation en milieu rural pour analyser la manière dont les questions énergétiques sont abordées par les habitants. Le second objectif cherchait à évaluer et quantifier le rôle des magasins de bricolage dans la fabrique de l’expertise technique sur l’efficacité énergétique et le confort de l’habitat en milieu rural. Enfin, le troisième objectif a été de proposer des pistes pour le développement de l’expertise énergétique et l’accompagnement des auto-constructeurs tout au long de leur projet à travers les magasins de bricolage.

Suivant ces objectifs, la mise en œuvre de la recherche a suivi trois phases restituées dans les 3 grandes parties du présent rapport. La première consiste à l’analyse de 11 trajectoires d’auto-réhabilitation en milieu rural, dans leurs dimensions physiques, économiques, perceptives et culturelles, en se focalisant plus particulièrement sur la temporalité et l’organisation spécifiques des projets. La seconde phase concerne l’analyse de situations de conseil énergétique menées au sein de 5 points de vente utilisés par les auto-réhabilitateurs pour leurs travaux, ainsi que des modalités d’accompagnement ce ces auto-réhabilitateurs par les magasins de bricolage. Enfin, la dernière partie formule des propositions d’outils pour l’accompagnement des auto-réhabilitateurs à travers les magasins de bricolage, à partir d’un atelier collaboratif prospectif regroupant des acteurs du conseil pour l’auto-réhabilitation.