Présentation

Depuis une dizaine d’années, le rapport qu’entretient la danse avec l’architecture et l’espace urbain cultive la recherche chorégraphique de Léna Massiani.

Titulaire d’un doctorat en Études et Pratiques des Arts (UQAM, 2012), elle a enseigné à l’ESA, à l’ENSAL et est chercheure associée au Centre d’Etude des Arts Contemporains de Lille (CEAC), où elle prend part au groupe de recherche méthodologique « Dialogue en art et recherche ». Depuis novembre 2015, elle est également chercheure associée au CRESSON.

La recherche-création qu’elle met en œuvre pose les principes du chorégraphique comme la base sur laquelle développer un outil permettant une lecture de l’espace urbain par le corps sensible.