Domaine de recherche

Sociologie urbaine — politiques urbaines — sociologie de l’action publique — gouvernement et gouvernance des villes — projet urbain — villes et ports — mémoire, patrimoine et patrimonialisation — métiers de la ville — logement social

Un premier temps de mes recherches, dans le cadre d’un parcours universitaire initial en Histoire, a été consacré à la dimension historiographique et aux enjeux au présent d’écriture de l’histoire.C’est un premier ensemble de questions que j’ai travaillé durant une maîtrise en Histoire autour de l’événement révolutionnaire de la Commune de Paris et que j’ai prolongé par une recherche de DEA (Master 2) en Sociologie, autour de la constitution d’une historiographie partisane de cet événement par le Parti Communiste Français et des pratiques commémoratives de la Commune. Les thématiques du patrimoine, principalement des 19ème et 20ème siècles ainsi que de l’aménagement urbain se sont précisées, et se sont adjointes en quelque sorte à la réflexion sur la mémoire au cours d’un DESS (Master 2) « Patrimoines, Territoires, Environnement », à Saint-Étienne.

Au croisement de ces deux entrées problématiques, l’une plutôt anthropologique autour de la question de la mémoire, l’autre plus pragmatique autour de la conservation du patrimoine et de l’aménagement urbain, je pensais le bien-fondé de la recherche de thèse. Au fil de la recherche, ces deux registres problématiques, une sociologie de la mémoire et une sociologie de l’action publique urbaine, ont été travaillés conjointement dans la perspective apportée par la dimension d’un récit de la ville. Cette question du récit a ainsi permis d’interroger divers usages sociaux de la mémoire, usages s’élaborant dans le temps même des aménagements urbains. Elle a surtout ouvert la voie à un travail sur la façon dont les acteurs du projet urbain se sont eux-mêmes saisis de l’argument mémoriel dans la fabrique urbaine. La thèse s’est alors construite sur la base d’une démarche ethnographique, faite d’observations, d’entretiens et du dépouillement d’une documentation variée. Cette méthode a permis en quelque sorte de « traquer » les mémoires à l’œuvre dans les transformations urbaines et d’envisager alors les processus de fabrication d’un récit de la ville renouvelée.
Ce travail est plus fondamentalement marqué par l’intérêt plus général qu’est le mien pour le temps et la ville, de l’aménagement de ce temps dans la ville, en somme par le temps comme catégorie essentielle de l’action publique urbaine actuelle.

 

Projets de recherche en cours

Membre du projet POPSU 2 (Plate-forme d’observation des projets et stratégies urbaines), sous la responsabilité scientifique de Laurent Devisme, enseignant-chercheur en Sociologie à l’ensa Nantes, et sous la coordination d’Élise Roy, enseignante-chercheure en Sciences sociales à l’ensa Nantes. AAP Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement-durable et de la Mer – DGALN / PUCA.


Bibliographie (sélection)

Ouvrages

  • NICOLAS, A., 2004, Deux témoignages sur la Commune, Prosper-Olivier Lissagaray et Louise Michel, Paris, Sudel . Prix Jean Maitron 2003.
  • NICOLAS, A. Usages sociaux de la mémoire et projet d’aménagement urbain, manuscrit révisé de la thèse de doctorat pour les Presses Universitaires de Rennes.

 

Coordination de numéros de revue

  • NICOLAS, A., 2012, « Recherche architecturale et urbaine. Comment l’histoire nous traverse ? », Lieux Communs, n°15, LAUA/ensa Nantes, avec M-P. Halgand.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • NICOLAS, A., 2013, « Patrimoine et projet urbain. Produire et valoriser la localité à Nantes, Saint- Etienne et Clermont-Ferrand », Espaces et sociétés, numéro thématique « Les aléas de la patrimonialisation urbaine » coordonné par Jean-Pierre Garnier et Maria Castrillo, avec T. Zanetti.
  • NICOLAS, A., 2013, « L’invention d’une politique publique : un patrimoine urbaniste à Nantes ? » Revue Géographique de l’Est, numéro thématique Patrimoine urbain et fonctions urbaines, coordonné par Nicolas Lebrun, N°3 – 4 / 2013, avec L. Devisme.
  • NICOLAS, A., 2012, « Recherche architecturale, recherche urbaine, comment l’histoire nous traverse ? » Lieux Communs, n°15, LAUA/ensa Nantes, p. 10–29.
  • NICOLAS, A., 2010, « Des espaces témoins du passé au cœur de la fabrique urbaine contemporaine. Le traitement des patrimoines industriels et portuaires dans les pratiques d’aménagement à Nantes », Lieux Communs, n°13, LAUA/ensa Nantes.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

  • NICOLAS, A., 2013, « Tourisme culturel et patrimoine urbain. Arbitraire, relativisme ou opportunisme patrimonial à Nantes ? » in. C. De Saint Pierre (dir.), La mise en jeu du patrimoine dans la configuration de la ville aujourd’hui, Presses Universitaires de Rennes, avec A. Bossé.
  • NICOLAS, A., 2012 « Nous ne ferons pas de musée sur l’île de Nantes. La singularité recherchée d’un projet culturel et urbain à Nantes » in Maria Gravari Barbas, Edith Fagnoni (dirs.), Nouveaux musées, nouvelles ères urbaines, nouvelles mobilités touristiques, Actes de colloque, Paris 1–UNESCO.
  • NICOLAS, A., 2013, « Nantes – Saint-Nazaire, une communauté portuaire improbable », in Foulquier E. (dir.), Gouverner les espaces portuaires à l’ère libérale. Terrains européens, La Découverte, coll. Recherches, à paraître.
  • NICOLAS, A., 2011, « Nantes dans sa recherche métropolitaine. Modèles de villes, réseau européen et production de récits de référence territoriale » in Acerra M., Martinière G., Saupin G., Vidal L., Les villes et le monde. Du Moyen Âge au XXe s., Presses Universitaires de Rennes, Collection Histoire, p. 393–411.
  • NICOLAS, A., 2006, « Transformations urbaines et portuaires. Problématique et usages de la mémoire et du patrimoine dans le projet urbain nantais », actes du colloque Identité maritime et évolution du cœur des villes, Presses universitaires de Rennes, à paraître sous la direction de Guy Saupin.
  • NICOLAS, A., 2006, « Perspectives culturelles de l’aménagement urbain et mémoires du port industriel. Nantes et Bilbao », actes du colloque Aménagements civils portuaires et littoraux, Presses Universitaires de Rennes.

 

Rapports

  • NICOLAS, A., 2013, Étude sociologique sur les accidents du travail et les maladies professionnelles dans les secteurs de la pêche et des cultures marines en Bretagne, rapport d’étude rendu à la DIRECCTE Bretagne, en collaboration avec Véronique Daubas-Letourneux, et pour le compte du Cabinet Daubas-Letourneux – Études & Enquêtes Sociales.
  • NICOLAS, A., 2011, Rendre compte des réseaux socio-techniques par l’enquête ethnographique. Les cas des communautés portuaires de Nantes–Saint-Nazaire et Bilbao, rapport de recherche, programme ANR GéCOPE, 237 p.
  • NICOLAS, A., 2004, Les patrimoines industriels et portuaires de l’Île de Nantes, rapport d’étude et de diagnostics pour la Société d’aménagement de la Métropole Ouest Atlantique (SAMOA), 132 p.

 

Autres publications

  • NICOLAS, A., 2013, « Habiter une tour HLM. Parcours d’étudiants–architectes dans les grands ensembles nantais », Revue 303.