Dans cette thèse, nous souhaitons explorer la valeur heuristique des sons de pas de l’usager dans l’espace collectif urbain. Cette intention est à l’origine, celle d’un intérêt concernant les productions sonores ordinaires de l’usager, de leurs aspects productifs et actifs à l’intérieur de son expérience quotidienne de la ville. Suite à ce dessein, la notion de trace sonore a été développée afin de mieux saisir, catégoriser et caractériser ces sonorités particulières et ordinaires engendrées par l’usager via ses actions. Souvent ignorées, restant au niveau de l’inconscient de l’usager, les traces sonores de pas font partie de ces sons produits par l’usager, mais qui ne sont pas étudiés dans les domaines liés à l’aménagement. Nous souhaitons alors en connaître davantage sur la teneur des informations que peuvent contenir ces traces sonores de pas et surtout sur les potentiels d’action qui, selon nous, y sont attachés. En résumé, nous cherchons à savoir ce qu’un pas peut nous dire au travers des traces sonores qu’il laisse suite à sa production. C’est ainsi que nous énonçons l’hypothèse que les traces sonores de pas sont porteuses d’informations clés sur l’usager producteur et acteur, sur les autres usagers ainsi que sur l’espace et ce, à même l’expérience sonore en « train de se faire ». Afin de saisir et questionner spécifiquement cette dimension de la trace sonore de pas, une méthodologie singulière a été construite venant interroger l’usager directement sur son vécu sonore, au moment de sa construction. La recherche création et la recherche projet nous ont donné le cadre, mais aussi la latitude nécessaire au développement d’un outil novateur propre à notre problématique : le dispositif sonore. Le dispositif a donc été installé sur quatre sites d’intervention : une terrasse et le parvis de l’ENSAG, une passerelle à proximité des locaux d’un collectif d’artistes et une passerelle située dans un parc urbain à Nantes. Entre immersion et observation, entretien et travail vidéographique, en lien avec le domaine de l’art sonore, notre recherche croise les dimensions sonores, spatiales et usagères. Les analyses conduites s’attardent à révéler et restituer les comportements, conduites, micromouvements, gestes et attitudes effectués par les usagers. Les résultats intéresseront le domaine de l’environnement sonore ainsi que le milieu de la conception architecturale et urbaine. En effet, cette recherche propose une meilleure compréhension du rôle des traces sonores de pas dans la composition des espaces collectifs urbains.

Sensitive experiences and Urban Design, a Creation Research Project User mundane sound production in urban collective space the footstep sound traces cases.

In this thesis, we explore the heuristic value of a user's footstep sounds in the urban public space. This intention is originally one of a common interest in user sound productions, their productive and active aspects within the daily experience of the city. To achieve this, the concept of sound trace has been developed in order to better understand, categorize and characterize these special and ordinary sounds produced by the user. Often ignored, remaining unconscious to the user, footstep sound traces are part of the sounds he produces, but are not studied in the fields related to urban design. We thus want to learn more about the information content of footstep sound traces, and especially about the potential of action that we believe are related to them. In summary, we want to know what a footstep tells us through the sound traces it makes. We thus state the hypothesis that footstep sound traces carries key informations on its producer, the other users as well as the space, all this throughout the sound experience “in process”. To capture and question this specific aspect of the footstep sound traces, we built a unique methodology that questions the user in real-time on his sound experience. Research design and research project gave us the framework, and the flexibility to develop an innovative tool specifically designed for our problematic : the sound device. The device has been installed on three sites : a terrace and the front of the ENSAG, a footbridge near the studio of a collective of artists and a footbridge located in a city park of Nantes. Between immersion and observations, interviews and video work, in connection with the field of sound art, our research crosses sound, space, and practice dimensions. The analyses reveal the behavior, conduct, micro-movements, gestures, and attitudes made by the users. The results will be of interest in the fields of sound environment as well as architectural and urban design. Indeed, this research offers a better understanding of footstep sound traces roles in the composition of urban public spaces. Tags: sound trace, sound environment, sound production, sound art, sound attention sound experience, sound art, sound device, collective space, movement, attitude