Le travail de thèse est une recherche exploratoire à l’intersection des thématiques « territoire » et « numérique ».
Il s’agit d’élaborer/d’étudier des jeux d’acteurs au sein d’un urbanisme collaboratif lors d’un processus de transformation de la ville. La recherche s’appuie sur la notion de « citoyen-capteur » pour décrire les engagements individuels amateurs dans le cadre d’un projet urbain mettant en œuvre les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).
A l’heure d’Internet, la distinction entre profane et expert, fondée sur la reconnaissance d’un savoir et l’accès à un espace de diffusion, s’est déplacée vers une distinction entre amateur et professionnel, qui met en exergue la nature de l’engagement.