S’appuyant sur l’effervescence dont fait actuellement l’objet le terme de scénographie dans le milieu créatif, ce travail propose d’étudier l’apparition d’une fonction spécifique autour du concept de scénographie urbaine dans la fabrique de la ville contemporaine. En effet depuis les années 1980, dans un contexte d’essor de la ville événementielle, créative et culturelle, les propositions artistiques éphémères déployant des dispositifs scénographiques dans l’espace public se multiplient. Ces dernières font évoluer les modes d’action des acteurs de la fabrique urbaine (opérateurs culturels, artistes, gestionnaires publics et aménageurs). Entre théâtre et espace public, scène et ville, nous retracerons les origines de la scénographie pour ensuite s’intéresser à la scène nantaise qui est ici considérée comme un laboratoire des différentes formes que peut prendre la scénographie urbaine.

En définissant le rôle du scénographe sur un terrain d’intervention spécifique, à savoir l’espace urbain, il s’agit aussi d’identifier un groupe professionnel émergent, les scénographes, au regard de l’évolution de leurs pratiques hors du théâtre. Puis, en resserrant la focale sur un territoire, nous caractérisons plus particulièrement la fonction de scénographie urbaine dans son acception contemporaine traduisant une évolution de la place de la création artistique dans la fabrique de la ville. Plus largement, cette étude met en question la production d’espaces urbains, révélatrice de tension entre nécessité fonctionnelle et conception d’espaces sensibles. Entre fabrique artistique et dynamique de récupération, ce travail nous renseigne sur un mode de faire la ville contemporaine à l’interface entre urbanisme du divertissement et utopie artistique.

Mots clés : Scénographie urbaine – Scénographe — Arts de la scène — Ville événementielle –Ville créative – Groupe professionnel émergent – Nantes – Fabrique urbaine

When scenography becomes urban, Nantes as an observatory of the scenographer's functions in the city fabric.

Based on the increasing popularity of scenography in the creative environment, this work proposes to study the appearance of the new specific function of urban scenography in the fabric of the contemporary city. Since the 1980s, in the context of the development of event, creative and cultural cities, we are witnessing a multiplication of ephemeral artistic proposals deploying scenographic devices in public spaces. These proposals are advancing new modes of action by the actors within the urban fabric, i.e., cultural operators, artists, public managers and developers. Between theater and public spaces, stages and city, we trace the origins of scenography. Then we specifically focus on Nantes as a scene, which we consider here as a laboratory of the different forms that urban scenography can take. Also, we look at the new emerging professional group of scenographers, identified by the evolution of their practices outside the theater and into the urban space. Then, by tightening the focus on a territory, we characterize more specifically the function of urban scenography in its contemporary meaning and how it reflects the evolution of the place of artistic creation within the urban fabric. On a larger scale, this study calls into question the production of urban spaces, revealing the tensions between functional necessity and the conception of sensory spaces. Between artistic and dynamic reappropriation, this research informs about the embodiment of the contemporary city at the interface between urban planning for entertainment and artistic utopia.