FR

Mots clés :
ambiances urbaines, mobilité active, écologie sensorielle, intelligence ambiante, technologies embarquées, espaces publics

Résumé
L’espace urbain est traversé par nombre de mutations qui redessinent son visage et accompagnent l’émergence de nouveaux cadres de la sensibilité. Il s’agit de mettre en évidence l’émergence de nouvelles ambiances urbaines, formes d’urbanité et tonalités affectives de l’espace public résultant de ces pratiques contemporaines.
La montée en puissance des technologies numériques informationnelles et communicationnelles ne peut désormais plus être considérée comme un épiphénomène des transformations du cadre de vie urbain. Cette emprise grandissante peut être lue selon un double versant : à la fois dans l’évolution des environnements sensibles urbains et l’émergence de ce qui est désormais appelé l’ambient intelligence et dans l’évolution des pratiques et expériences de mobilité qui deviennent de plus en plus « augmentées ».

Cette recherche s’attache à décrire et comprendre l’impact de cet environnement informationnel et technique sur les manières d’être en mouvement, sur les modes de sociabilité et les régimes attentionnels des passants. Il s’agit de mettre en évidence l’émergence de nouvelles ambiances urbaines, formes d’urbanité et tonalités affectives de l’espace public. L’objectif a également une visée pragmatique puisqu’il s’agira aussi de révéler les ressources et les potentialités d’une telle écologie sensorielle des flux urbains en matière d’aménagement, d’éco-mobilité et de conception des espaces publics.

Cette recherche se concentre sur les modes de mobilité actives et accorde une place à la question de l’arrêt, du changement de mode ou de modification du déplacement. Les flux urbains sont donc analysés à la fois dans la qualité des mobilités et des environnements traversés, et dans l’articulation entre des situations de mobilité et des occasions d’interruption.

EN

Keywords:
Urban ambiances, active mobility, sensory ecology, ambient intelligence, embedded technologies, public spaces

Abstract
Urban spaces experience many mutations which redesign their appearances and go along with emergence of new sensory settings. Those profound changes of urban life set off new theoretical perspectives and need some new intelligibility to make them visible. Among them, we can notice the rising interest to sensory environment of living spaces.

The rising empowerment of embedded technologies and other digital mobile tools should not be considered as an epiphenomenon of urban environment transformation and should be questioned as its fair value. This increasing influence of Digital Information and Communication Technologies (DICT) might be studied in two ways: from urban sensory environment evolution and ambiances intelligence emergence, and mobility practices and experiences evolution which is increasingly equipped and enhanced.

This research endeavours to describe and understand the informational and technical environment impacts on passers-by movement, on their sociability modes and attention systems. As a complement, the aim is to highlight new urban ambiances emergence, urbanity forms and affective shades from those contemporary experiences. The pragmatic purpose is to reveal resources and potentialities from this urban flow sensory ecology in urban planning, eco-mobility design and public spaces design.

This research focuses on active mobility modes – walking, bicycling, public transportation – and will consider break times, stops and other interruption situations. Urban flows are analysed as a movement state and passing through environment, and as an articulation between movement situations and interrupted moments.