LoSonnante est un dispositif de mise en récit et de lecture sensible et critique des territoires à travers la dimension sonore. Fondée sur le principe d’écoute par conduction osseuse, elle associe l’haptique (le toucher) à l’acoustique (le son), pour créer une expérience sensorielle originale autour d’une installation discrète et autonome.

Depuis 2015, des prototypes sont développés et des expérimentations mettent à l’épreuve cette idée originale. Idée illustrée par la photo ci-dessous, à savoir permettre une écoute intime alors que l’on est en extérieur ou dans un espace collectif.
Cette écoute est possible par la transmission solidienne des vibrations sonores grâce à notre propre corps tout simplement. Ce dispositif a été éprouvé dans des espaces publics, des musées, il a aussi été présenté lors de différents salons (Innovatives SHS 2017, Salon des Maires 2018) ou séminaires scientifiques.

Losonnante est un projet de maturation interdisciplinaire porté par deux laboratoires CNRS Grenoblois :

  • AAU-CRESSON qui travaille sur les ambiances architecturales et urbaines en général et les ambiances sonores en particulier et
  • PACTE, laboratoire qui avec un fort ancrage en géographie développe entre autres des approches qui croisent sciences humaines et sciences de l’environnement.


 

 

 

 

 

Le boîtier LoSonnante, installé sur le belvédère Vauban à Grenoble, en octobre 2017.
Ce dispositif propose, par simple contact des coudes avec le boîtier, de lier l’observation des montagnes aux récits sonores de la vallée.

Photo : T. BONNENFANT ; S. de PERTAT
Source : Le Journal du CNRS novembre 2017

Le projet LoSonnante bénéficie d’un programme d’accompagnement de la SATT Linksium.

La place du CRESSON dans le contexte de la nouvelle phase du projet LoSonnante

Le projet LoSonnante s’inscrit doublement dans les orientations scientifiques du CRESSON, à savoir, explorer la dimension sonore de l’espace habité et des espaces publics et se saisir du quotidien urbain par les pratiques et récits habitants. Ces orientations ont trois visées : scientifiques, artistiques et opérationnelles. Le projet LoSonnante offre par son dispositif d’écoute solidienne des possibilités de questionnement et de diffusion originales sur ces enjeux. Le partage des représentations, leur présence dans l’espace public et la possibilité d’interagir avec elles sont au cœur de nombreux enjeux urbains contemporains, que ce soit pour une meilleure compréhension et prise en compte de l’environnement physique, social et sensible que pour une conception concertée des transformations architecturales, urbaines et paysagères à venir. L’écoute pour tout simplement mieux s’entendre.

Mots-clés : son, musique, oralité, vibration, os, station d’écoute solidienne, ville, patrimoine, récit des lieux, musées.

Applications

Actuellement, parmi les applications possibles, on peut citer la valorisation des sites patrimoniaux ou naturels (parcours sonores, découverte du paysage…) et des espaces muséales (médiation d’œuvre à partir d’archives et sur de la scénographie d’exposition…).

En savoir plus : https://losonnante.wordpress.com/