Ce projet prend acte du « Plan Séisme Antilles » qui fait de la mise en sécurité de la population, et en particulier des enfants, une urgence. Il vise l’adaptation des groupes scolaires construits entre 1930 et 1937 par Ali Tur, pour réduire leur vulnérabilité sismique.

Actuellement, ces édifices sont laissés vacants, du fait du coût des techniques de renforcement parasismique préconisées par les bureaux d’études consultés. Il s’agit donc de proposer des stratégies alternatives pour adapter les groupes scolaires et permettre la mise en sécurité des personnes.

Le projet se construit de façon interdisciplinaire entre histoire, architecture et ingénierie. Il doit permettre l’élaboration d’analyses croisées des qualités parasismiques, architecturales, urbaines et patrimoniales des groupes scolaires.

Du point de vue opérationnel,  ce projet devrait également permettre l’élaboration d’un premier niveau d’outillage méthodologique à destination des services techniques en charge des opérations de migration des risques sismiques des édifices patrimoniaux construits avant l’apparition des normes de construction parasismique.

Corpus de référence

Groupes scolaires construits dans l’archipel de la Guadeloupe entre 1930 et 1937 par Ali Tur.

En savoir plus