Le projet interdisciplinaire INSHS/INS2I intitulé « NatUrVi » s’inscrit au croisement de trois champs de recherche contemporains : la ville et l’aménagement urbain, la psychologie environnementale, sociale et cognitive et les environnements de réalité virtuelle et augmentée. Au croisement de ces trois champs, ce projet vise à comprendre l’expérience virtuelle de la nature dans un contexte de mise en œuvre d’un projet d’aménagement urbain.

Fondamentalement interdisciplinaire, NatUrVi propose à des membres de communautés scientifiques différentes de collaborer autour d’enjeux contemporains déterminants qui sont ceux du développement urbain durable. La recherche s’appuie sur une double démarche théorique et expérimentale. La démarche théorique repose sur un séminaire de recherche qui a pour objet de mettre en œuvre des bases conceptuelles et méthodologiques communes entre les partenaires. La démarche expérimentale, portée à travers une thèse de doctorat associée au projet, s’appuie sur des approches immersives, réelles et virtuelles.

Partenaires :

  • AAU (Ambiances Architectures Urbanités) : Daniel Siret, Jean-Marie Normand, Ignacio Requena.
  • LS2N (Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes), équipe PACCE (Perception, Action, Cognition pour la Conception et l’Ergonomie) : Franck Mars, Camillo Charron, Isabelle Milleville-Pennel.
  • LPPL (Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire) : Delphine Rommel.

Les sujets de recherche partagés et discutés au cours des trois séminaires
(21 octobre 2021, 8 juin 2022, 18 novembre 2022) :

  • Liens entre exposition à la nature en ville et restauration émotionnelle et attentionnelle : présentation des résultats d’une étude observationnelle et du dispositif expérimental d’une étude en réalité virtuelle.
    Manuel Hefti (LPPL, Université de Nantes).
  • Les bienfaits psychologiques de la nature en ville.
    Barbara Bonnefoy (LPPS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense).
  • The city in mind. An experience-based smart tool for investigating the perceived urban environment.
    Barbara Piga (LABSIMURB, Politecnico di Milano) et Marco Boffi (Dipartimento di Beni Culturali e Ambientali, Università degli Studi di Milano).
  • Avatar et incarnation virtuelle : perception de notre double numérique dans les environnements virtuels.
    Rebecca Fribourg (AAU, École Centrale de Nantes).
  • Tour d’horizon sur les effets de la présentation de la nature virtuelle en ville sur la restauration de l’attention dirigée et du stress.
    Jean-Christophe Sakdavong (CLLE-LTC, Université Toulouse Jean-Jaurès).
  • Playful’City : L’innovation scientifique pour favoriser la mobilité douce en milieu urbain.
    Yvonne Delevoye (Scalab, Université de Lille).
  • Ecological Validity and Neuropsychological Assessment in Virtual Reality.
    Panagiotis Kourtesis (IRISA, INRIA Rennes).
  • Les concepts de présence : modèles et mesures.
    Isabelle Milleville-Pennel (LS2N, Nantes Université).
  • De l’incarnation à la médiation technologique des expériences de nature: questions et défis pour le développement individuel des citadins et la conservation de la nature.
    Minh-Xuan Truong (Swedish University of Agricultural Sciences, Uppsala, Suède)
  • Les abords des ILT (Infrastructures Linéaires de Transports) peuvent-ils constituer des espaces publics de nature ? L’exemple du périphérique nantais.
    Dorothée Marchand et Emeline Bailly (CSTB).
  • Nature (Virtual and Real) and Well-being.
    Ana Loureiro (Universidade Lusófona, Portugal).
  • Expérience de la nature dans les environnements urbains virtuels.
    Pooria Baniadam (AAU UMR CNRS 1563, ENSA Nantes).