Présentation

Théa Manola est architecte DPLG, urbaniste et docteur en urbanisme, aménagement et politiques urbaines. Elle est actuellement Maitresse de Conférences en Sciences Humaines et Sociales pour l’Architecture des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture, rattachée à l’ENSA de Grenoble – Université Grenoble Alpes, elle enseigne aussi à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine et à l’ENSA de Nantes. Elle est chercheure à l’équipe CRESSON de l’UMR AAU – Ambiances Architectures Urbanités. Ses travaux portent sur les expériences sensibles et esthétiques (ordinaires et situées) et leur prise en compte par les métiers de la fabrique architecturale et urbaine, notamment dans des processus de projet partagés et/ou intégrant les questions socio-environnementales. Elle travaille également sur les liens entre recherche en SHS et processus de projet et sur les méthodologies qualitatives au croisement de ces champs.


Recherches (financées) en cours

2020-2024 Responsable Scientifique

Partenaires : UMR AAU & UMR PACTE & UMR LAVUE & UMR ESO

Programme de Recherche : ANR (2020)

Contenu : Le projet PROSECO a comme objectif d’apporter des éléments de compréhension sur la place du sensible dans les processus de production de l’espace, depuis la formulation d’une volonté d’aménagement (commande) jusqu’à l’expérience de cet espace, ses usages et appropriations. Quatre objectifs structurent le projet : (1) comprendre la place du sensible dans le processus de conception, auprès des acteurs de la maîtrise d’œuvre et des acteurs de la maîtrise d’ouvrage (2) comprendre les expériences sensibles et leurs effets socio-politiques ; (3) comprendre la dimension sensible de la prise en compte des enjeux environnementaux dans la production spatiale ; (4) comprendre les relations entre processus de conception et réception/expériences.

La démarche méthodologique combine : (1) un inventaire de projets sur 5 territoires français (a priori : Grenoble ; Montpellier ; Rennes ; Strasbourg ; Toulon), afin de faire ressortir 10 terrains ; (2) sur ces 10 terrains, une enquête auprès des professionnels de la production urbaine (séminaires, entretiens, entretiens marchants) ; (3) sur 3 des terrains, une enquête auprès de leurs habitants et usagers (ethnographie, entretiens, parcours, baluchons, ateliers de type focus groups).

Sur le plan scientifique, cette recherche apportera des connaissances sur la considération du sensible par les acteurs professionnels de la production urbaine. Cet aspect est non seulement particulièrement innovant car, à ce jour, aucune recherche n’a été effectuée en France sur ce sujet, mais aussi complémentaire aux travaux existants sur les professionnels de la fabrication de la ville. De plus, elle éclairera les évolutions des métiers de la production de l’espace au contact d’enjeux contemporains, notamment environnementaux, complétant sous un angle inédit (celui du sensible) les travaux existants. PROSECO, en consolidant des travaux existants sur les aspects socio-politiques du sensible, contribuera à son échelle à un renouvellement de la pensée du sensible au contact des enjeux politiques et environnementaux. En prolongement, les résultats de cette recherche pourront renseigner et faire évoluer les pratiques opérationnelles ; et nourriront de manière certaine la pédagogie.

L’ANR PROSECO fait suite d’un projet exploratoire (IDEX Nouveaux arrivants). PROSECO est accueilli au sein de l’UMR AAU et réunit une équipe pluridisciplinaire issue de 4 UMR françaises : AAU, PACTE, ESO et LAVUE (Manola T. – resp. scient., Acquier F., Audas N., Biau V., Bonicco-Donato C., Garcia P.-O., Gatta F., Kazig R., Margier A., Thibaud J.-P., Thomas R., Tixier N., Tribout S.)

 

2017-2021 Chercheure

Partenaires : UMR ESO (Sandrine Depeau – coord.), UMR PACTE, UMR AAU, UMR LI, ALKANTE, RF-TRACK

Programme de Recherche : ANR

Contenu : Le projet MOBI’KIDS vise à comprendre les conditions de mobilités quotidiennes des familles, notamment l’évolution de celles des enfants (en cours d’autonomie) dans un contexte de transformations des modes de vie impulsés par les enjeux de la ville durable. Etudiées dans leur contexte familial et environnemental, le premier objectif vise à expliquer la variabilité des conditions d’évolution des pratiques de la ville en étudiant des formes de « cultures éducatives urbaines » et le rôle des routines/informalités des expériences urbaines dans celles-ci. Pour y répondre, un second objectif contribue au développement des protocoles d’enquêtes (GPS) à travers un dispositif technologique hybride : de collecte associant des données de sources différentes (GPS, entretiens, données contextuelles et d’ambiances ; d’analyses complémentaires des traces combinant des données quantitatives/qualitatives et différents niveaux d’échelle pour 3 niveaux de lectures (informatiques, sémantiques, sensibles). L’implication de l’équipe du CRESSON/AAU se concentrera dans la spécification théorique et méthodologique du protocole des enquêtes relatives aux données sensibles / ambiances et l’analyse du corpus recueilli.

 

2019-2021 Chercheure

Partenaires :  UMR PACTE (F. Gatta – coord. ; P.-O. Garcia J. Tallec, S. Tribout, C. Léonardi), UMR AAU / CRESSON (T. Manola), UMR LAVUE / Let (A. D’Orazio)

Programme de Recherche : IDEX – Projet IRS (Dispositif projets exploratoires et émergeants)

Contenu : La recherche proposée pose l’objectif de mettre en perspective la notion d’innovation avec celle de projet. Il s’agira de questionner les limites de la confluence des logiques néolibérales et des aspirations participatives dans ces dispositifs et de les mettre en relation avec la production concrète des espaces, leur accessibilité et leur appropriation par l’ensemble des acteurs de la fabrique de la ville. D’autre part il s’agira d’élargir le champ des questionnements aux acteurs de la société civile qui, en tant que partenaires de ces dispositifs, peuvent “compliquer” leur mise en place ou faire émerger des formes “imprévues” d’innovation. Enfin, il s’agira d’explorer ce sujet émergent dans le champ de l’urbanisme à travers le prisme d’un cas d’études, celui de la métropole grenobloise (et plus spécifiquement du dispositif : Gren’ de projet).

 

2019-2021 Chercheure et Membre du conseil Scientifique

Partenaires : Resp. scient. : E. Macaire, M. Nordström ; Collectif de chercheurs inter-ENSA

Programme de Recherche / financement : financement MCC

Contenu : La formation à l’HMONP existe depuis maintenant dix ans, un bilan s’impose afin de dresser les acquis de cette formation. Cette étude porte plus particulièrement sur la MSP (mise en situation professionnelle) et cherche à produire des informations tant qualitatives que quantitatives sur une promotion entière d’Architectes Diplômés d’État (ADE) habilités en France. Cette démarche a pour objectif de préfigurer la constitution d’une veille pour le suivi de l’HMONP et de la MSP afin de faire évoluer la formation et y apporter des améliorations. L’étude est portée par l’ENSAPLV en partenariat avec d’autres écoles d’architecture à travers des collaborations entre laboratoires de recherche des ENSA et ENSAP, et à travers le groupe des responsables de formation à l’HMONP des ENSA.

 


Animation de la recherche (en cours)

  • Depuis 2018, Membre du conseil scientifique du programme « De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise » du réseaux RAMAU – Réseau Activités et Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme
  • Membre du Réseau Activités et Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (RAMAU) – http://www.ramau.archi.fr/
  • Membre du Réseaux des territorialisteshttp://www.reseau-territorialistes.fr/
  • Membre du Réseau Ambianceshttp://www.ambiances.net/

Enseignements actuels

*En délégation CNRS au sein de l’UMR AAU (équipe CRESSON) pendant l’année 2020-2021

Licence 2

  • Responsable – Cours magistral et TD « Sociologies urbaines : théories et méthodes » (Licence 2 ENSAG). Années universitaires : 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.

Licence 3

  • Responsable – Cours magistral « Participations : enjeux politiques de l’architecture et de l’urbain » (Licence 3 ENSAG). Années universitaires : 2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.
  • Responsable – Cours méthodologiques et TD « Rapport d’étude – Penser son approche de l’architecture : bilan et prospective » (Licence 3 ENSAG). Années universitaires : 2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.
  • Intervenante – Cours magistral « De la modernité architecturale à la pensée environnementale » (resp. S. Paviol) (Licence 3 ENSAG). Années universitaires : 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.

Master 1

  • Co-responsable avec Nicolas Tixier (PR TPCAU ENSAG)– Module théorique « Initiation à la recherche » (Master 1 ENSAG). Années universitaires : 2019-2020.
  • Co-responsable – Module théorique « Urbanités et ambiances de l’espace public » (Master 1 ENSAG et Master 1 IUGA). Années universitaires : 2016-2017 (co-responsable avec Anthony Pecqueu – CR CNRS ; 2017-2018 et 2018-2019 : (co-responsable avec Ryma Hadbi – doctorante CRESSON) ; 2019-2020 (co-responsable avec Steven Saulnier-Sinan – MCFA SHSA ENSAG).
  • Responsable – Module théorique « Dé-normer pour penser l’architecture » (Master 1 ENSAG). Années universitaires : 2016-2017 et 2017-2018 (co-responsable avec S. Dadour – MCF HCA ENSAG); 2018-2019 ; 2019-2020.
  • Co-résponsable avec Silvère Tribout (MCF IUGA-UGA) – Séminaire d’initiation à la recherche « L’urbain contemporain en transitionS » (Master 1 IUGA-UGA). Années universitaires : 2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020 ; 2020-2021.
  • Co-résponsable avec Federica Gatta (MCF IUGA-UGA) et Cécile Léonardi (MCFA SHSA ENSAG) – Atelier de projet urbain (Master 1 IUG). Années universitaires : 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.
  • Co-responsable avec Magali Paris (MCF VT ENSAG) – Suivi des mémoires (Master 1), dans le cadre de la thématique de Master « Architecture, ambiance et cultures numériques ». Années universitaires : 2019-2020.

Master 2

  • Co-résponsable avec Federica Gatta (MCF IUGA-UGA) – Semaine intensive « ParticipationS, médiationS, implicationS… penser et faire l’architecture et la ville à plusieurs » (Master 2 ENSAG). Années universitaires : 2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020.
  • Responsable – Suivi des notices des Projets de Fin d’étude (Master 2), dans le cadre de la thématique de Master « Architecture, ambiance et cultures numériques ». Années universitaires : 2019-2020
  • Intervention à l’ENSA de Nantes et ECN – Master 2 Sciences et techniques des environnements urbains, cours « Ambiance, ambiances ».

 


Publications (sélection sur les 5 dernières années)

  • Blanc N., Manola T., Desgeorges P. (ed.), 2020, Forms of experienced environments. Crossing relations between humans, aesthetics, sciences. Éditeur Cambridge Scholars Publishing – https://www.cambridgescholars.com/forms-of-experienced-environments
  • Manola T., 2020, « Une invitation à (re)penser les enjeux écologiques par le sensible», in. Diversité (numéro 198) « L’école écologique »
  • Manola T., 2019, « Le paysage (multi)sensoriel dans la recherche urbaine française. Trajectoire, fondements, perspectives », in. Mehl V. et Peaud L., Paysages sensoriels. Quelle place pour les SHS ?, Presses Universitaires de Rennes, pp. 19-33
  • Bailly E. et Manola T., 2019, « L’appréhension du paysage via les ateliers promenades : vers une conception urbaine sensible », in. Sgard A. (dir.), Débattre du paysage, Metissepresse (format CDRom)
  • Duret H. et Manola T., 2019, « Les approches du territoire pour penser la qualité : de la qualité du territoire au territoire comme qualité », in. Bailly E. et Marchand D., Penser la qualite : la ville resiliente et sensible, édition Mardaga, pp. 51-72
  • Manola T., Geisler E., Tribout S., Polack J.-D., 2019, « Des postures et pratiques de groupes professionnels, au diagnostic pluriel du paysage sonore urbain », in. Vertigo – dossier spécial « Entre controverses environnementales et projet d’aménagement : le paysage à l’épreuve des sens », accessible sur : https://journals.openedition.org/vertigo/23818
  • Manola T., 2018, « Réflexions sur les rapports recherche/projet. Le cas de FACT – Fabrique Active du paysage » », in. Bailly E. (coord.), Fabrique Active du paysage, éditions Cosmografia, pp. 63-82
  • Bailly E. et Manola T., 2018, « Vers une participation expérientielle et sensible », in. Bailly E., Fabrique Active du paysage, éditions Cosmografia, pp. 83-106
  • Manola T., Tribout S., Geilser E., 2018, « Pratiques scientifiques et opérationnelles autour du paysage sonore : dépassements disciplinaires et croisements professionnels », in. Marry S. (dir.) Territoires durables. De la recherche à la conception, éditions Parenthèses/ ADEME, pp. 87-104
  • Manola T., Bailly E., Duret H., 2017, « Les « ateliers promenades » : des expériences sensibles (paysagères) habitantes aux micro-interventions urbaines », in. Projets de paysage n°15 – Dossier thématique : « L’observation et les observatoires de paysage : quelles pratiques et quels dispositifs pour mettre en débat les relations entre les sociétés et leurs environnements ? », 21 p.
  • Faburel G., Manola T., 2016, « Entre aisthésis quotidienne, bien-être urbain et habitabilité de la ville durable : en quoi les paysages des éco-quartiers sont-ils différents ? », in. Barles S. et Blanc N. (dir.), Ecologies urbaines 2, Economica-Anthropos, pp. 149-173
  • Faburel G., Geisler E., Manola T., 2015, « Le paysage multisensoriel pour qualifier et agir sur la qualité urbaine », Méditerranée n° 124, pp. 109-119
  • Geisler E., Manola T., 2015, « Quand le sonore bouscule les métiers de la conception de l’espace », in. Guiu C., Torgue H., Mervant-Roux MM., Faburel G., Wolozsyn Ph. (dir.), Soundspace : Espaces, expériences et politiques du sonore, Presses Universitaires de Rennes, pp. 315-332
  • Manola T., 2015, « Paysages sensoriels des projets urbains qualifiés de durables : une nature urbaine tiraillée entre approches techno-décoratives et sensible », in. Hajek I., Hamman P., Lévy J.-P. (dir.), De la ville durable à la nature en ville, pp. 211-234

Articles dans une revue

  • Théa Manola, Elise Geisler, Silvère Tribout, Jean-Dominique Polack. Quelle place du sonore dans la production urbaine ? Éclairage par les postures et pratiques professionnelles dans le cadre du diagnostic sonore urbain. VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2018, 18 (3), ⟨10.4000/vertigo.23818⟩. ⟨hal-02948549⟩
  • Théa Manola, Emeline Bailly, Hervé Duret. Les ateliers-promenades : des expériences sensibles (paysagères) habitantes aux micro-interventions urbaines. Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace, Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles, 2017. ⟨hal-01745133⟩

Directions d'ouvrages, actes

  • Nathalie Blanc, Théa Manola, Patrick Degeorges. Forms of Experienced Environments: Questioning Relations Between Humans, Aesthetics, and Sciences. Nathalie Blanc, Thèa Manola, Patrick Degeorges. Cambridge Scholars Publishing, pp.225, 2020, 978-1-5275-4528-1. ⟨halshs-02530943⟩

Chapitres d'ouvrages

  • Théa Manola, Silvère Tribout, Elise Geisler. Pratiques scientifiques et opérationnelles autour du paysage sonore : dépassements disciplinaires et croisements professionnels. Solène Marry. Territoires durables : de la recherche à la conception, Parenthèses; ADEME, pp.87-104, 2018, 978-2-86364-343-3. ⟨hal-01890256⟩
  • Guillaume Faburel, Théa Manola. Le bien-être des écoquartiers à l'épreuve du paysage multisensoriel. Barles, Sabine; Blanc, Nathalie. Ecologies urbaines : sur le terrain, Économica; Anthropos, pp.149-173, 2016, Villes. ⟨halshs-01418064⟩

Communications dans un congrès

  • Pollack, J-C, Théa Manola, Gaudibert, P, Elise Geisler, Nathalie Gourlot, et al.. Crossing Professional Habits for more Global. Analysis of Urban Soundscapes. Euronoise 2018, Feb 2018, Crête, Greece. http://www.euronoise2018.eu/component/contentbuilder/details/11/472/euronoise-2018-20-4-soundscape-in-standarization?Itemid=256. ⟨hal-01890090⟩
  • Pollack, J-C, Gaudibert, P, Elise Geisler, Nathalie Gourlot, Théa Manola, et al.. Croiser habitudes et expérimentations pour un diagnostic partagé du paysage sonore. CFA 2018, Apr 2018, Le Havre, France. https://www.conforg.fr/cfa2018/output_directory2/data/articles/000318.pdf. ⟨hal-01890099⟩
  • Théa Manola, Nathalie Gourlot, Elise Geisler, Silvère Tribout, Jean-Dominique Polack, et al.. Croiser habitudes et expérimentations pour un diagnostic partagé du paysage sonore. Ambiances, tomorrow. Proceedings of 3rd International Congress on Ambiances. Septembre 2016, Volos, Greece, Sep 2016, Volos, Grèce. p. 793 - 798. ⟨hal-01404359⟩

Autre publications

  • Maïlys Toussaint. Imaginer des espaces sensoriels. Barbara Erwine à l’ENSAG. 2018, https://lcv.hypotheses.org/13346. ⟨halshs-02299799⟩
  • Françoise Acquier. Un nouveau catalogue pour la Doc’Cresson. 2017, https://lcv.hypotheses.org/11748. ⟨hal-02444982⟩

Rapports

  • Théa Manola, Piotr Gaudibert, Elise Geisler, Nathalie Gourlot, Antoine Perez-Munoz, et al.. DIAGPART - Des postures et pratiques de groupes professionnels au diagnostic pluriel du paysage sonore urbain : Rapport final - Tome 1. Outil d’aide à la mise en œuvre d’un diagnostic pluriel du paysage sonore urbain - Tome 2. [Rapport de recherche] ADEME; CRESSON; ESO-Nantes (UMR ESO 6590 CNRS); Atelier de recherche Politopie; Pacte - Université Grenoble Alpes; LAM; Bruitparif; TETRA/Urbapolis; Plaine Commune. 2017, 200 p (Tome 1) ; 243 p (Tome 2). ⟨halshs-01697790⟩
  • Théa Manola, Piotr Gaudibert, Nathalie Gourlot, Antoine Perez-Munoz, Jean-Dominique Polack, et al.. DIAGPART - Outil d’aide à la mise en œuvre d’un diagnostic pluriel du paysage sonore urbain - Rapport final - Tome 2. [Rapport de recherche] ADEME; CRESSON; ESO-Nantes (UMR ESO 6590 CNRS); Atelier de recherche Politopie; Pacte - Université Grenoble Alpes; LAM; Bruitparif; TETRA/Urbapolis; Plaine Commune. 2017. ⟨halshs-01697804⟩
  • Guillaume Faburel, N Gourlot, Théa Manola, O Hernandez, J-D Polack, et al.. L'habitant dans les recherches scientifiques sur le bruit, et dans l'évaluation sonore pour l'action urbaine et territoriale. [Rapport de recherche] Bureau de recherches Aménités, Laboratoire d'Acoustique Musicale, Université Pierre et Marie Curie, CNRS, CIDB, Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer. 2010, 141 p. ⟨hal-01890871⟩
  • G. (éd) Faburel, Théa Manola, N. Gourlot, Nicolas Rémy, Ricardo Atienza, et al.. Le poids des territoires dans le vécu des nuisances sonores. Référentiel de méthodes et d'outils pour l'aide à la décision. [Rapport de recherche] Lab'Urba; CRETEIL. 2007, pp.144. ⟨hal-00993822⟩



Chargement en cours