Dans le cadre d'une étude de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (http://www.opecst.assemblee-nationale.fr) sur la rénovation énergétique des bâtiments, trois chercheurs du CRENAU parmi treize experts scientifiques consultés ont apporté leur expertise sur ce sujet d'actualité. Dans leur note, les députés soulignent que l'atteinte des objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de consommation d'énergie finale est fortement dépendante de la réalisation des ambitions fixées au secteurs du bâtiment. Ils dépendent pour l'essentiel, des possibilités d'amélioration des performances du parc immobilier existant constitué d'un nombre important de passoires énergétiques. Or la démarche en matière de construction neuve n'est pas immédiatement transposable à la rénovation. Une véritable rupture dans la démarche de rénovation énergétique est à lancer pour inverser la désaffection croissante des ménages vis-à-vis de la rénovation énergétique. Les députés consacrent également une partie de leur note à la situation de la recherche en matière de rénovation énergétique. Ceux-ci insistent sur la nécessité de structurer et de développer la recherche sur le bâtiment, pour proposer des améliorations significatives en matière de performance et pour la remettre au coeur de la politique d'économie d'énergie française. Accéder à la Note n°6 de Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - la rénovation énergétique des bâtiments Contacts pour le CRENAU : Thomas Leduc, Ignacio Requena, Auline Rodler. Crédit photo : AAU-CRENAU - V. Dom