L’Ecole urbaine de Lyon, créée au sein de l’Université de Lyon est un programme innovant de recherche et de formation doctorale qui se fixe comme mission essentielle, de contribuer au débat public autour des questions liées aux défis que nos sociétés vont devoir affronter sur les effets du changement global. Le programme de cette 2e édition de l'Ecole de l'anthropocène fait l'hypothèse que l'urbanisation généralisée du monde, observée depuis les années cinquante, constitue le vecteur d'accélération de l'entrée dans l'anthropocène. C'est l'occasion pour le CRESSON d'apporter sa contribution sur cette question fondamentale :
  • Le 27 janvier, Nicolas Tixier intervient avec Frédérique Aït-Touati chercheure à l'EHESS, dans l'émission de radio sur le sujet : "RÉINTERROGER LE VOCABULAIRE CARTOGRAPHIQUE". Au moment ou nous prenons conscience des impacts des activités humaines sur le climat, il est vraisemblable que la carte est encore un enjeu... Nicolas Tixier nous explique en quoi le transect urbain qui se construit par le dessin, la photo, le texte, la vidéo autant qu’il se pratique in situ peut devenir un mode d’interrogation et d’expression de l’espace sensible et des pratiques vécues à l’articulation entre analyse et conception. Ecoutez l'émission en podcast
  • Le 31 janvier à 9h30, avec Pascal Amphoux, ils partageront leur expérience méthodologique du groupement* "Grand Genève - grande traversée. A la recherche des écologies singulières" . Cette recherche prospective fût menée en 2018-2019 selon l’hypothèse qu’il existe depuis longtemps sur le territoire franco-valdo-genevois une culture pionnière de la circularité, de la concertation et de la coopération. L’équipe a effectué au cours de l’année 2019 une grande traversée, à la fois physique du territoire métropolitain, et métaphorique des thèmes de la  transition à l’issue de laquelle ont été identifiées les conditions d’une « écologie singulière » qui articule à différentes échelles une part du sauvage, de l’habiter, de la transaction et de l’échelle tierce.
A l’Ecole de l’Anthropocène se tient du lundi 27 janvier au dimanche 2 février, sur trois sites : les Halles du Faubourg, le cinéma Comœdia et le site de Perrache ! Cours publics, séminaires, ateliers, débats, conférences, rencontres se succèderont toute la semaine du 27 janvier au 2 février 2020, avec la contribution de l’art et de la création à la connaissance, à l’expérimentation et au débat public. * Le groupement GRAND GENÈVE « LA GRANDE TRAVERSÉE, à la recherche des écologies singulières », se compose des agents : INterland, École Urbaine de Lyon, Bazar Urbain, Coloco-Gilles Clément, Contrepoint, Coopérative Équilibre. Crédit photo : "A l'école de l'anthropocène" - site web https://ecoleanthropocene.universite-lyon.fr