087-icone

Rapport de recherche N°87 – 

L’ambition de MUSE est de revisiter, à partir du sensible, les postures d’étude sur les mobilités en révélant les enjeux de société et les ambiguïtés dont elles sont porteuses. En cela, MUSE prend le contrepied d’approches « spatialisantes » de la fabrique des sociétés urbaines contemporaines. Elle montre comment se mouvoir en ville engage, outre la dimension matérielle et spatiale, le sensible et des manières particulières d’être-ensemble. Nous cherchons précisément à décrire les arrangements par lesquels les citadins partagent les espaces du mouvement : dans des contextes de mobilité problématiques (les terrains saturés et violents du Sud, les gares internationales sous surveillance, les abords de cimetières), dont les aménagements ou réaménagements procèdent d’idéologies fortes (idéologie de la pacification, arrière-plan sécuritaire, paradigme de la fluidité), comment s’orchestre ce partage ? quels sont les savoir-faire et les savoir-être mis en jeu par le piéton ? comment ces savoirs composent avec les ressources matérielles et sensibles des espaces ?

Nos questionnements prennent corps dans différents contextes urbains, géographiques et culturels, particulièrement problématiques au plan sociopolitique : au nord, dans les gares internationales de Londres St Pancras et de Paris ; aux abords des cimetières de Poblenou à Barcelone et de la Défense à Paris ; au sud, à Caracas et à Salvador de Bahia, dans des espaces publics urbains hyperesthésiques et saturés. Le travail livré, très descriptif, engage une réflexion sur le devenir sensible des espaces du mouvement, sans l’abstraire des fondements idéologiques qui sous-tendent certaines des situations aménagistes analysées. De ce point de vue, MUSE ouvre une nouvelle perspective de recherche au sein même de la problématique des ambiances architecturales et urbaines : celle d’une critique sensible de l’urbain.

Chercheurs : Rachel THOMAS, Sandra FIORI, Damien MASSON, Grégoire CHELKOFF, Suzel BALEZ, Gabriel BÉRUBÉ, Aurore BONNET, Laure BRAYER, Julien DELAS, Olivia GERMONT, Damien MASSON, Nicolas TIXIER, Pascaline THIOLLIÈRE

collaborations : Pedro GARCIA SANCHEZ, Paola BERENSTEIN-JACQUES, Fabianna DULTRA-BRITTO, Xico COSTA, Maria Isabel MENEZES DA COSTA, Eliezer ROLIM FILHO, Osnildo Adào WAN-DALL JUNIOR

Recherche : Agence Nationale de la Recherche (ANR), Programme « Espace et Territoires » – édition 2010