Partant du constat que les cartes de bruit actuelles (quantitatives) doivent nécessairement inclure des données qualitatives pour être plus opérantes, ce travail propose d’explorer quelques pistes pour montrer comment on peut représenter les qualités d’une situation sonore urbaine sur une carte. S’appuyant sur les trois caractères fondamentaux de l’espace sonore humain (temporalité, discrétion, métabole), ainsi que sur les principales approches théoriques de la qualité sonore développées à ce jour (les objets sonores, les effets sonores, les notions d’environnement, de milieu et de paysage sonore, les ambiances sonores), il cherche à voir comment une carte des qualités sonores peut être possible. Pour ce faire, il propose de multiples cartes, destinées chacune à aborder certains des problèmes cités précédemment, et réalisées lors de deux étapes de recherche successives (l’une sur support papier et l’autre sur support informatique, SIG). Par un retour analytique, il cherche ensuite à voir ce qui a pu être réalisé (introduction du temps sur la carte, multiples aspects qualitatifs traités, etc.), ce qui s’est avéré irréaliste (représentation exhaustive des effets ou des ambiances sonores), ainsi que les limites des systèmes proposés (en particulier en ce qui concerne la répartition spatiale des phénomènes et l’approche sensible des individus). Sur la base de ces expériences, ce travail propose alors l’ébauche d’un premier cadre théorique et méthodologique global pour la représentation cartographique des qualités de l’espace sonore humain. Il organise ainsi la problématique, montre ce qu’il est possible de représenter et fournit de nouvelles pistes de recherche susceptibles de faire avancer l’étude de la cartographie sonore qualitative.

TOWARDS AN INFOGRAPHIC REPRESENTATION OF URBAN SOUND ATMOSPHERE

Assuming as necessary that the existing quantitative noise maps must include qualitative data in order to be more effective, this work intends to explore some ways to show how can one represent the qualities of an urban sound situation on a map. Based on the three fundamental characters of the human sound environment (temporality, discrétion, metabolic effects) as well as on the main theoretical approaches of sound quality which hâve been developed so far (sound objects, sound effects, environment, milieu and soundscape, sound atmosphères), this work attempts to see how a map of sound quality may be possible. On this respect, it proposes multiple maps, each one intended to approach some of the problems mentioned above. Thèse maps were carried out during two successive research's stages (the one on paper support and the other on computer support, GIS). Through a brief analytical backward it attempts to see: what could be carried out (introduction of temporality on the map, multiple qualitative aspects ,etc), what turns out to be unrealisable (exhaustive représentation of sound effects or atmosphères (called ambiances in French), as well as the limits of proposed Systems (especially the ones concerning the phenomena's spatial distribution and the individuals' sensitive approach). Therefore, based on thèse expériences, it outlines the first steps of what might be a theoretical and methodological global frame for the représentation of human sound space qualities. Finally, it proposes some new research aspects susceptible to advance the research of the qualitative sound cartography. Keywords : Cartography, Infography, Information Géographie System, Sound Quality, Sound Environment, Soundscape, Acoustics