Rebecca Fribourg a intégré le 1er septembre l'équipe CRENAU du laboratoire AAU, en qualité d'enseignante-chercheuse à Centrale Nantes (Département Mathématiques, Informatique et Biologie). Elle vient de recevoir deux prix pour ses travaux de thèse sur l'étude des facteurs influençant le sentiment d'incarnation envers un Avatar en réalité virtuelle : "Contribution to the study of factors influencing the sense of embodiment towards avatars in virtual reality" Rebecca Fribourg a effectué sa thèse sous la direction d’Anatole Lécuyer, Ferran Argelaguet et Ludovic Hoyet, à l'Université de Rennes. Résumé : Le terme "avatar" fait référence à la représentation des utilisateurs dans un monde virtuel, dans le cas où ils portent un casque de réalité virtuelle et ne peuvent donc pas voir leur propre corps. Les avatars sont désormais devenus une exigence majeure dans les applications de réalité virtuelle immersive, ce qui accroît la nécessité de mieux comprendre et identifier les facteurs qui influencent le sentiment d'incarnation d'un utilisateur envers son avatar. Dans cette thèse, nous avons défini trois axes de recherche pour explorer l'influence de plusieurs facteurs sur le sentiment d'incarnation, en nous basant sur une catégorisation qui ne prend pas seulement en compte les facteurs liés à l'avatar, mais aussi les facteurs liés à l'environnement virtuel et à l'utilisateur. En premier lieu, nous avons étudié l'influence des environnements virtuels partagés sur le sentiment d'incarnation, dans une étude où les utilisateurs accomplissaient une tâche ensemble dans le même environnement virtuel, et dans une autre étude où les utilisateurs partageaient le contrôle du même avatar. Dans une deuxième partie, nous avons exploré les interrelations entre les facteurs liés aux avatars qui influencent le sentiment d'incarnation. Enfin, dans une troisième partie, nous avons étudié l'influence des différences individuelles des utilisateurs sur le sentiment d'incarnation.