présentation

Je travaille actuellement sur un projet appelé SENSA, qui part de l’hypothèse que la question de la sensibilité est une entrée particulièrement pertinente pour penser les changements actuels et à venir de la relation que nous entretenons avec nos milieux de vie. Le programme de recherche consiste à s’interroger sur les changements climatiques et les dérèglements écologiques à l’aune de la sensibilité ordinaire. De 2018 à 2020, j’ai travaillé comme postdoc sur le projet Trajectories dans le laboratoire PACTE, étudiant comment les pratiques quotidiennes des gens, façonnées par des écologies particulières, informent leur compréhension du lieu et de ses futurs possibles, dans la vallée de la Romanche. Son recherche de doctorat, à l’Université d’Aberdeen avec Tim Ingold, a impliqué un travail avec les artistes visuels et leurs pratiques de “making”, suivant différents contextes, chacun avec leur propre régime de valeur, dans lequel les matériaux sont transformés en œuvres d’art.


publications

2020

  • Higgin, M. “What’s left of the wild now that Nature is dead? Reflections on the limits of representation” in H. Schmutz (ed). Représentations de la crise environnementale, ou crise de la représentation de l’environnement? Changement de paradigme au tournant du 21ème siècle. Éditions de l’Université Savoie Mont Blanc.
  • Mounet, C., Higgin, M. and Granjou, C. ‘Cultures du compost. Entre écologisation des politiques du déchet, et ré-invention des rapports au sol.’ Article proposal accepted as part of special edition of Anthropologie des connaissances, edited by G. Meulemans and C. Granjou.
  • Higgin, M. ‘What Remains: The Things that Fall to the Side of Everyday Life’. In M. Saxer and P. Scorch (eds). Material Relations: On Materiality and Connectivity in Anthropology and Beyond. UCL Press London.

2018

  • Higgin, M.‘Eine andere Art von Schönheit’. In C. Dörfling (ed). Das Wissen der Künst, Wilhelm Fink, Paderborn.

2017

  • Higgin, M. ‘The unexpected gift of beauty’. In S. Bunn (ed), Beauty and Anthropology. Routledge, London.
  • Higgin, M. ‘Clay’. In R. Harkness (ed), An Unfinished Compendium of Materials. University of Aberdeen, Aberdeen, pp. 37-39

2016

  • Higgin, M.‘What we do when we draw’. TRACEY, ‘Presence’ http:// www.lboro.ac.uk/microsites/sota/tracey/journal/pre/2016/higgin.html
  • Higgin, M. The other side of society; reflections on waste and its place. Antropologia, 3(1), pp. 67-88.
  • Higgin, M. Ignis mutat res: reflections on working with fire. Anthropology Today, 32(4), pp. 12-16.

2015

  • Higgin, M. Clay. Published as part of the ‘Charismatic Substances’ series on Remedia: http://remedianetwork.net/2015/07/20/clay/
  • Higgin, M. Tranchée. Ceramic Art and Perception, 99, pp. 23-26.

2012

  • Higgin, M.’Being guided by Dogs’. in L Birke & J Hockenhull (eds), Crossing Boundaries: Investigating Human-Animal Relationships. Brill Academic Publishers, Lieden-Boston, pp. 73-88.

2011

  • Higgin, M., Evans, A. & Miele, M. ‘A Good Kill: socio-technical organisations of farm animal slaughter’. in B Carter & N Charles (eds), Humans and other animals: critical perspectives. Palgrave Macmillan, London, pp. 173-194.

Films

  • Higgin, M et Mounet, C. Habiter Séchilienne, 30 mins. (en post production) Stewart, K. The Macduff Loaf. 30 mins. (2018). Montage.
    Douglas, A, Chambury, N., Higgin, M. And Maccagno P. Drawing out the White, 4 mins. (2018)