Coordination
DEVISME Laurent, CHESNEL Kévin, COLIN Florie, FINGEROVÁ Markéta
Membres AAU
DEVISME Laurent, CHESNEL Kévin, COLIN Florie, FINGEROVÁ Markéta
Partenaires
Rehal (Réseau Habitat Logement) : UMR Lavue équipe Mosaïques Paris - Claire Aragau, IUAR LIEU Marseille - Séverine Bonin Oliveira, CITERES Tours - Laurent Cailly, UMR AAU-CRENAU Nantes - Laurent Devisme. Géoarchitecture, Brest : Daniel Le Couédic, Coralie Tanneau. INRA, AgroParis Tech : Romain Melot, Camille Le Bivic (doctorante en co-direction avec le CRENAU). UMR LAVUE : Ségolène Charles, (doctorante). Agence d'urbanisme de la région de Saint-Nazaire (ADDRN).

Argument

Le groupe de recherche les « écritures du périurbain » découle de la volonté de questionner une condition commune marquée par des travaux de recherches investiguant des situations qui oscillent entre situations périurbaines et rurales. En effet, au sein du CRENAU et ailleurs, nombreux sont les chercheurs et professionnels qui s’intéressent à ces questions. Ce groupe de recherche naît donc du constat du lancement de plusieurs thèses en 2017 sur ces questions dans la poursuite de travaux initiés par le laboratoire sur cette thématique depuis plusieurs années.

Depuis les années 1960, l’approche des espaces périurbains a permis de reconnaitre l’existence de ces situations intermédiaires. Plusieurs définitions émergent et révèlent la diversité de ces situations tant sur le plan des modes d’habiter, des pratiques que des paysages. Aujourd’hui, plusieurs programmes de recherche -PUCA notamment-ont permis de documenter et d’analyser cette diversité de situations.

A l’heure de l’injonction à un développement plus durable de ces territoires ainsi qu’à une plus grande implication des habitants dans les processus de projets, les enjeux semblent redéfinis et les professionnels de l’aménagement sont amenés à repenser les modes de faire, des écritures pour le périurbain. Développement de processus participatifs, intégration de démarches citoyennes mais aussi densification « douce » interrogent le rôle des acteurs face à l’évolution des pratiques d’aménagements (planification, ingénierie du projet urbain, prospective territoriale…). Au-delà des processus de projet, il s’agit d’interroger les modes d’habiter et pratiques habitantes au sein de ces territoires « hybrides », entre ville et campagne, littoral et rétro littoral, métropolitains et péri-métropolitains.

Cette nouvelle manière d’appréhender les territoires touche alors les champs de l’aménagement, de l’urbanisme, de la construction mais aussi des sciences politiques, du droit, de la sociologie et de l’anthropologie.

Quels sont les ressorts d’une démarche de projet au sein des territoires périurbains ? Quels enjeux de « pouvoirs » (acteurs, figures, images…) peut-on y lire ? Quelles dépendances au contexte (territoire, acteurs, règlementations…) identifie-t-on au sein de ces projets ? Quels acteurs sont mobilisés au sein de ces démarches (habitants, techniciens, élus, associations, professionnels de l’aménagement…) ? Qui en sont les commanditaires ou les initiateurs ? Quels méthodes et outils sont mis en place ? Comment les différents acteurs sont-ils concernés ? Quelle est la mobilisation effective ? Quelles figures sont mobilisées par les habitants, les élus au sein des ateliers, réunions (centralité, réseau, pavillon…) ? Quels sont les points communs entre ces démarches et qu’est ce qui les différencient ?

Ces questionnements méritent d’être approfondis au sein un groupe de recherche identifié au CRENAU, réunissant doctorants, chercheurs, et qui a vocation à être élargi autour d’un socle de réflexions communes dont voici quelques exemples :

  • Formes et modalités de l’innovation et de l’expérimentation dans ces territoires.
  • Le rôle des acteurs ordinaires – Habitants mais aussi professionnels de l’aménagement (lotisseurs, constructeurs…)
  • Le rôle de la «vie quotidienne» et de l’approche des modes d’habiter dans l’évolution des pratiques d’aménagement.
  • La diversité des capteurs (sociologies différentes de celle des métropoles, pratiques différentes sans être singulières…)
  • Les modes de transformation des périurbains, les figures et les modèles…

Le blog du groupe de recherche : https://periurbain.hypotheses.org/

Actions

  • Séminaire de recherche introductif – Le périurbain en projet – 8.06.2018 (ADDRN – Saint Nazaire) ;
  • Séminaire de recherche 2 – L’agir spatial et temporel des habitants du périurbain. Initiatives, transformations et adaptations habitantes. – 30.09.2019 (AAU-CRENAU, ENSA Nantes) ;
  • Création d’un carnet de recherche « Hypothèses » pour des publications collectives.