Cette rencontre scientifique élaborée par le groupe de recherche « Des mondes communs : ethnographier l’être ensemble » se tiendra vendredi 26 novembre 2021 à l’ENSA Nantes, de 9h30 à 18h00.

Argument :

Les relations de l’humanité au vivant se transforment et cherchent à se réinventer. Les travaux sur les liens interespèces mettent en évidence les troubles dans nos systèmes de classification et dans notre compréhension des dynamiques multispécifiques du vivant. Face à la crise écologique et à la nécessité d’une mutation des sociétés, considérer nos cohabitations avec d’autres manières d’être vivant, repenser nos relations, sensibles et existentielles, mieux envisager l’inséparation, la coévolution, l’imbrication réciproque dans un monde d’altérités s’avèrent essentiel.

Cette journée d’étude est consacrée à nos rapports avec les animaux. Omniprésents dans notre histoire, nos mythes, nos contes, nos récits, nos imaginaires, nos découvertes scientifiques, mais surtout dans notre quotidien, nos repas, nos textiles, nos maisons, nos villes et nos campagnes. Ils sont au cœur d’une série de questions et de controverses dont le champ de la recherche architecturale commence à se saisir.

Cohabiter/coexister avec les animaux vise à décentrer notre regard, à décloisonner les catégories et les disciplines, à mettre en commun toute une série d’observations, d’études, d’analyses et d’interrogations au moyen d’un dispositif d’échanges, de restitutions, de monstration invitant à des modes de connaissance dynamiques et partagés.

La première partie de cette journée est construite autour de tablées dont les contributeur.rice.s appartiennent à des champs disciplinaires variés.

L’après-midi commencera par la projection du film Djo (2018) de la photographe Laura Henno, puis se poursuivra par la déambulation du cheval Syoux. Elle sera élaborée conjointement par les étudiant.e.s des Ensa de Nantes et de Normandie dans le cadre des ateliers d’arts plastiques menés par Anne Philippe et Laurent Sfar, en collaboration étroite avec la cavalière et monitrice d’équitation Marie Pesi.

La journée se conclura par un temps de mise en commun.

Chercheur.e.s invité.e.s :

  • Julien Bondaz est ethnologue, maître de conférences au département d’anthropologie de l’université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire d’anthropologie des enjeux contemporains (Université Lumière Lyon 2) et chercheur associé au Centre Alexandre Koyré (UMR 8560, EHESS-CNRS-MNHN).
  • Cyrille Bret est professeur d’histoire de l’art à la Haute école des arts du Rhin, est également poète et/ou performeur, et participe à la revue BoXoN.
  • Éric Chauvier est anthropologue, professeur à l’ENSA Versailles, chercheur au laboratoire le Léav et écrivain. Il est notamment l’auteur d’Anthropologie de l’ordinaire. Une conversion du regard (Toulouse, Anacharsis, 2011), de Laura (Allia, 2020) et de Plexiglass mon amour (Allia, 2021)
  • Bénédicte De Villers est docteure en philosophie, intervenante dans le Certificat universitaire en médiation animale et relation à la nature de l’Université de Liège, et directrice d’une institution pour personnes en situation de handicap.
  • Matthieu Duperrex est philosophe, cofondateur de collectif Urbain trop urbain, maître de conférences à l’ensa Marseille, membre du laboratoire INAMA. Il est notamment l’auteur de Voyages en sol incertain. Enquêtes dans les deltas du Rhône et du Mississippi (Wild project, 2019).
  • Éric Guiho est responsable de collections du Muséum d’histoire naturelle de Nantes.
  • Mathieu Mercuriali est architecte, docteur en architecture, professeur à l’ensa Strasbourg, chercheur au LIAT (Ensa PM). Il est notamment l’auteur de Concevoir à grande échelle (B42, 2018).
  • Mathias Rollot est architecte, maître de conférences à l’ENSA Nancy, chercheur au Laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine (LHAC). Il est notamment l’auteur de Les Territoires du vivant, un manifeste biorégionaliste (François Bourin, 2018), de Qu’est-ce qu’une biorégion ? (Wild project, 2021) et co-coordonne le prochain numéro des CRAUP, L’architecture à l’épreuve de l’animal (2022).

Programme  :

  • 9h30 – 10h00 : café et accueil
  • 10h00 – 10h15 : Introduction Anne Bossé, Emmanuelle Chérel, Léa Mosconi
  • 10h15 – 11h00 : temps 1 : La matière que j’apporte
  • 11h00 – 12h15 : temps 2 : Un détail méthodologique
  • 12h15 – 13h00 : temps 3 : Lectures.
  • 13h00 – 14h00 : déjeuner
  • 14h30 – 15h00 : projection du film Djo (2018) de la photographe Laura Henno, introduction Emmanuelle Chérel
  • 15h30 – 16h30 : présentation Kino Animalis Anne Philippe, Laurent Sfar et déambulation cheval.
  • 16h30 – 18h00 : mise en commun.

Organisation :

  • Laboratoire CRENAU UMR AAU, ENSA Nantes, ECOLE DES BEAUX-ARTS Nantes Saint-Nazaire : Anne Bossé, Emmanuelle Chérel, Léa Mosconi, Anne Philippe.

Inscriptions :

Le séminaire est ouvert à tous sur demande d’inscription préalable obligatoire auprès de lea.mosconi@crenau.archi.fr